« Nous sommes persuadés qu’il est de notre devoir de venir en aide aux membres de notre écosystème ; à travers une rémunération juste et la mise en place de projets dédiés, nous prenons cette responsabilité très au sérieux. »

- Céline Charveron, Sustainability Ambassador


Responsabilité sociale


Comme la plupart des marques de mode internationales, nous ne détenons pas les filatures, les usines et les sites de production qui fabriquent nos vêtements.

Nous considérons pourtant qu’il est de notre responsabilité de rendre leur cadre de travail sûr et juste. C’est pourquoi nous travaillons uniquement avec des fournisseurs qui partagent notre vision. Nous avons mis au point plusieurs outils et politiques pour documenter et communiquer clairement les exigences sociales que nous voulons qu’ils respectent.

Suivis continus et rapports

Nos équipes présentes au Bangladesh et en Chine sont en contact étroit avec nos fournisseurs, leur rendent visite fréquemment et mettent au point des plans d’action à l’aide de différents rapports et outils de suivi. Ceux-ci incluent :

  • Un outil de suivi des heures supplémentaires quotidiennes, qui nous permet de les signaler à nos usines partenaires et de résoudre directement les problèmes afin de nous assurer que les délais de livraison sont réalistes.
  • Un rapport d’observation de la durabilité mensuel, qui nous offre une vue d’ensemble de la sécurité sociale, de la sécurité des infrastructures, du risque d’incendie et de la sécurité sanitaire dans nos usines partenaires.
  • Un outil d’évaluation trimestriel à travers notre fiche d’évaluation des fournisseurs.
  • Un outil de suivi annuel composé de plus de 100 critères environnementaux, sociaux et de sécurité grâce à notre Rapport d’audit de la durabilité.

Code de conduite


Le Code de conduite de Stanley/Stella présente notre engagement pour des pratiques justes et éthiques au travail. Il définit les principes que nous considérons comme essentiels au fonctionnement de notre entreprise.

Toutes nos usines partenaires doivent le signer et s’y conformer. Les exigences de notre Code de conduite proviennent des huit conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT) et sont en accord avec le Code of Labour Practices (CoLP) de la Fair Wear Foundation. Notre Code de conduite s’articule autour de sept piliers :

  • L’interdiction du travail des enfants
  • La non-discrimination
  • L’interdiction du travail forcé et obligatoire et des mesures disciplinaires
  • La liberté d’association Les heures de travail
  • La rémunération
  • La santé et la sécurité au travail

Au-delà de ces piliers, nos fournisseurs doivent respecter d’autres normes sociales, environnementales et de sécurité.


FAIR WEAR FOUNDATION


La Fair Wear Foundation (FWF) est une organisation indépendante sans but lucratif qui collabore avec les marques, les usines, les syndicats, les ONG et les gouvernements pour proposer de meilleures conditions de travail pour les travailleurs de l’industrie textile mondiale. 


Nous en sommes membre depuis nos débuts, et nos actions nous ont permis de décrocher le statut de Leader.

Chaque année, nous publions un rapport détaillé d’évaluation de la performance de notre marque (notre Brand Performance Check). Nous y décrivons le travail que nous avons mené sur les problématiques sociales ainsi que les résultats de nos mesures de suivi et de remédiation auprès de chacune de nos usines partenaires. Parmi les trois actions principales liées à notre affiliation à la FWF figurent les audits sociaux et les plans d’action correctifs (CAP), une ligne d’assistance accessible pour que les travailleurs d’usine puissent déposer plainte et des formations pour que les travailleurs connaissent leurs droits.
EN SAVOIR PLUS
The eight pillars of FWF



Le libre choix du travail
Pas de travail des enfants
Aucune discrimination à l’embauche
Une relation d’emploi contractuelle et légale
Le paiement d’un salaire décent
Un temps de travail raisonnable
Des conditions de travail sûres et saines
La liberté d’association


Salaires décents


Nous faisons le choix de travailler avec les usines les plus éthiques et responsables, et nous veillons à ce qu’elles paient toutes des salaires décents, adaptés au coût de la vie. Le gouvernement du Bangladesh fixe le salaire minimum pour assurer une rémunération juste aux travailleurs du textile, tout en maintenant la compétitivité des producteurs de vêtements.

Nos usines partenaires garantissent aux travailleurs et travailleuses un salaire minimum légal et des avantages légaux essentiels tels qu’une garde d’enfants interne, un congé de maternité et une couverture médicale.

Mais ce n’est pas tout : ils bénéficient également des transports gratuits, de primes à la performance et au présentéisme et d’une échelle salariale progressive. Ce salaire minimum ne correspond toutefois pas au salaire décent tel que défini par la Global Living Wage Coalition (GLWC).*

Quant à nous, nous nous efforçons d'obtenir de toutes nos usines partenaires que celle-ci paient un salaire décent qui répond au coût de la vie et nous restons engagés dans la recherche de nouveaux moyens de rémunérer les travailleurs par un salaire décent. Avec l’engagement et le soutien de notre CEO et de notre direction, nous continuons d’investir dans des projets concrets comme les épiceries aux prix équitables afin d’augmenter directement le pouvoir d’achat des travailleurs et d’améliorer leurs conditions de vie.

Depuis 2020, nous soutenons des épiceries aux prix équitables qui fournissent à quelques 38 000 travailleurs des usines d’Interstoff, de Meghna et d’Aus Bangla des aliments tels que du riz, des lentilles rouges, du sel et du sucre à presque moitié prix.
*La GLWC définit le salaire de décent comme « la rémunération reçue par un travailleur pour une semaine de travail conventionnelle, à un moment et dans un lieu donnés, suffisante pour assurer un niveau de vie décent au travailleur et à sa famille. Les composantes d'un niveau de vie décent incluent l'accès à la nourriture, l'eau, le logement, l'éducation, les soins de santé, le transport, l'habillement et d'autres besoins essentiels, y compris la possibilité de constituer des provisions pour les événements imprévus. »


Projets locaux


Au-delà de notre combat pour des conditions de travail sûres et équitables et d’une rémunération juste dans nos usines partenaires, nous cherchons à contribuer directement au développement des communautés locales de travailleurs. Certains projets sont déjà en cours, et nous et comptons continuer à en développer de nouveaux.

L’accès à une eau saine, sûre et fiable est essentiel pour la santé et la dignité de l’être humain, mais il contribue également considérablement aux moyens de subsistance de nombreuses personnes, notamment dans les industries agroalimentaires à petite échelle.

En 2022, nous avons collaboré avec Pratima, notre partenaire égreneur en Inde, pour lancer un premier projet en faveur d’une communauté isolée vivant dans le village de Bhejiguda, dans le district de Balangir dans l’Odisha. Là‑bas, l’accès à l’eau potable propre et sans danger a toujours été un défi, car la communauté n’a pas l’électricité. Les puits et les étangs sont leurs uniques sources d’eau, ce qui obligeait les femmes à parcourir de longues distances pour puiser de l’eau potable lorsque ceux-ci s’asséchaient pendant l’été.

En juillet 2022, nous avons installé une pompe submersible à énergie solaire pour proposer un accès fiable à l’eau potable tout au long de l’année. Un projet durable financièrement et écologiquement, puisqu’il se base sur l’énergie solaire et qu’il a amélioré la qualité de vie de toute la communauté.


Vous pourriez aussi être intéressé par


Chargement en cours
Chargement en cours