Journée mondiale des sols : l’importance de la biodégradabilité pour Stanley/Stella

vendredi 13 novembre 2020

Développement durable


L’impact qu’a l’industrie textile sur l’environnement inquiète de plus en plus. Non seulement la production de fibres et de vêtements constitue une menace pour les écosystèmes, mais il a aussi été démontré que le lavage des vêtements libère des centaines de milliers de tonnes de microplastiques chaque année. Les chercheurs, producteurs et fabricants du secteur sont de plus en plus nombreux à se tourner vers des fibres biodégradables et compostables, dans le but de réduire efficacement l’impact néfaste du textile sur l’environnement..

"À l’heure actuelle, pas moins de 72 % des vêtements jetés sont fabriqués à partir de matières synthétiques qui peuvent prendre jusqu’à 200 ans pour se décomposer."[1] 

Chez Stanley/Stella aussi, nous cherchons sans cesse à réduire notre empreinte écologique. À l’occasion de la Journée mondiale des sols, nous estimons qu’il est important de réfléchir à ce que nous pouvons faire pour protéger au mieux la biodiversité des sols, mais aussi pour sensibiliser le grand public à l’importance de la qualité des sols pour les écosystèmes et le bien-être de l’homme.


Le Mini Creator en Natural Raw. Biodégradable? 


Imaginez l’impact que nous pourrions avoir sur l’environnement si tous les vêtements à travers le monde étaient fabriqués en coton biologique, comme nos T-shirts, ou à partir d’autres fibres biodégradables ou compostables comme celles de Lenzing… En guise de démonstration, nous avons décidé d’enterrer un T-shirt Mini Creator vierge dans le jardin d’un employé de Stanley/Stella au début du mois d’octobre de cette année. 50 jours plus tard, nous sommes retournés voir ce qu’il était devenu. Nous n’avons retrouvé que l’étiquette intérieure composée de Polyester recyclé, le reste du vêtement s’étant complètement décomposé. Un modèle circulaire que nous allons continuer d’améliorer et d’étudier dans les années à venir.



Nos engagements à l’horizon 2025 

Chez Stanley/Stella, nous nous engageons à prendre plusieurs mesures visant à limiter notre impact écologique :

  • Nous continuerons d’augmenter notre utilisation de coton recyclé
  • Nous continuerons de mener des recherches sur les fibres biodégradables et compostables comme celles de Lenzing, et d’utiliser de telles fibres dans nos produits
  • Nous continuerons de réduire le recours aux produits chimiques dans nos processus de production et de teinture, et de favoriser des colorants naturels
  • Nous encouragerons nos clients à utiliser des solutions non toxiques, comme des encres à base d’eau 
  • Nous poursuivrons nos recherches sur les matières issues de la bio-ingénierie et sur les colorants obtenus à partir de bactéries vivantes, d’algues, de levures ou de champignons
  • Nous continuerons d’optimiser notre conditionnement. 

La santé des sols nous concerne tous. Nous sommes à la recherche de nouveaux textiles et méthodes de travail pour améliorer la santé des sols et les préserver des toxines et des substances nocives. Que diriez-vous de vous joindre à nous ?

Contactez-nous pour en savoir plus !


Contact :
 Bruno Van Sieleghem
bruno.vansieleghem@stanleystella.com

_____________________________________________________________________________________________________

  [1] https://www.sustainablefashion.earth/type/water/synthetic-fibres-used-in-72-clothing-items-can-sit-in-landfills-for-200-years/
Chargement en cours
Chargement en cours